Thérapies systémiques en biorésonance

Page de l'auteur : Catherine Ruff
Accès réservé aux inscrits ayant confirmé leur participation à cette formation !

Si vous avez déjà un code d'accès sur Pantherapie.fr :

)]

Si vous n'avez pas encore de code d'accès sur pantherapie.fr, inscrivez-vous maintenant (c'est gratuit)

Vous inscrire sur ce site

Une fois enregistré, vous pourrez gérer vos formations, vos newsletters, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Poser une nouvelle question dans ce forum

1 Message, les mieux notés en premier

  • 8 octobre 16:23, par jjloudes
    Noter cet échange:

    PSA très élevés

    Madame Schussmann a indiqué dans un précédent cours de formation que dans 88 % des cas des PSA élevés n’étaient pas signe de cancer de la prostate. Elle mentionne qu’un de ses clients était infesté de streptocoques et qu’elle a réduit ses PSA mais qu’ils ont remonté ensuite du fait d’une toxine héréditaire vue dans le cours du matin (2-3 janvier 2012). Elle a traité cette toxine et résolu le problème.

    QUESTION : peut-on savoir quelle est cette toxine et comment obtenir la fréquence de cette toxine ? Est-ce que d’autres toxines ou pathogènes ont été recencés depuis janvier 2012 et comment les connaitre et pouvoir les traiter ?

    d’avance merci pour votre réponse

Cet article fait partie de la Revue Pantherapeutique numero 101 :


Outils de Recherche

Participer

A propos

Centres, Praticiens

Formations, Rencontres

Revue, études

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0