Allergies et bio-résonance énergétique

Détection et traitement des allergies par la bio-résonance énergétique.

Le Problème de l’Allergie...

Nez qui coule, démangeaison, rougeur… Chaque année, plus de 20% des Français sont touchés par une allergie. Un mal qui n’est pas irrémédiable. On peut être allergique dès la naissance ou le devenir jusqu’à un âge très avancé. La désensibilisation allergique peut être envisagée chez l’enfant quelque soit son âge. En médecine allopathique, la désensibilisation par voie sous-cutanée est la méthode la plus fréquemment employée. La durée du traitement est variable entre 3 et 5 ans, avec une évaluation régulière des résultats tous les ans. Cette notion d’évaluation est très importante, le patient doit savoir que l’effet bénéfique ne sera observable qu’après 6 mois voire 1 an de traitement. La poursuite du traitement sera discutée lors de chaque évaluation, avec un taux de réussite de 50 à 90% [1]. Au départ, elle se déroule selon une fréquence hebdomadaire.



Le médecin démarre avec des injections de doses infinitésimales qu’il augmente ensuite progressivement jusqu’à la dose d’entretien fixe mensuelle. En fonction de l’amélioration de l’état du patient, il diminuera ensuite les doses et la fréquence des prises.
En bio résonance énergétique, la désensibilisation se fait généralement en une seule séance (parfois deux).

La détection :

JPEG - 87 ko
La mallette de compatibilité
La mallette comprend 70 échantillons de base pour tester en direct la compatibilité du corps du patient avec l’élément testé ; réponse immédiate.

Lors de la consultation, le thérapeute en bio résonance énergétique va poser un ensemble de questions au patient sur son mode de vie et son contexte environnemental afin de repérer la présence d’allergènes déjà connus : poils d’animaux, pollens, moisissures, acariens…
Il procède aussi à une série de tests fréquentiels afin de savoir quel(s) groupe d’allergène(s) sur les 70 groupes existants (alimentaires, respiratoires, cutanés), est ou sont effectivement susceptibles de générer les crises.
En fonction des résultats, un protocole de désensibilisation est mis en place pour prévenir les symptômes et modifier le cours naturel de l’allergie.

La désensibilisation :

Elle consiste à administrer au corps, grâce à un appareil de biorésonance Rayonex, les informations fréquentielles d’allergènes qui correspondent aux substances qu’il ne tolère pas.
Il est aussi nécessaire de régulariser son système immunitaire afin qu’il accepte la réaction allergique, en effet, la désensibilisation va modifier toute la réponse immunologique vis-à-vis de l’allergène avec modification du profil de sécrétion des cytokines, diminution de la production d’IgE spécifique, diminution de l’hyper réactivité bronchique, nasale, oculaire comme de tout autre organe atteint.
Suite à la séance de désensibilisation, et avant l’amélioration des symptômes, les patients poursuivent leur traitement antihistaminique habituel s’ils en ont un ou suivent leurs habitudes pour éviter d’entrer en contact avec l’allergène (le risque de réaction allergique est toujours élevé si le patient s’expose malencontreusement à l’allergène).
La désensibilisation s’adresse à tous les allergiques. Que la durée d’exposition à un allergène reste limitée ou occasionnelle, ou lorsque le contact avec l’allergène se prolonge et qu’il provoque un état durable et une maladie persistante, la désensibilisation est toujours fortement conseillée.
Contrairement à certaines idées reçues, ce traitement fréquentiel agit au bout de deux mois voire deux mois et demi. L’effet de la désensibilisation est prolongée dans le temps. Il s’agit donc bien d’un traitement curatif pour lequel nous obtenons 100% de réussite et, au contraire de la méthode allopathique, il n’y a aucune contre-indication.FB

Bio-résonance détection d’allergies

A l’aide d’un appareil et d’une série d’échantillons, on obtient une réponse immédiate sur la compatibilité du patient avec l’échantillon testé. Un rééquilibrage rapide du corps est possible et la tolérance à l’échantillon testé revient en quelques temps.

Bio-résonance énergétique

Ensemble de soins énergétiques et fréquentiels, pratique qui agit sur les circuits énergétique du corps, comme la MTC, qui régénèrent la personne en agissant sur les cellules et, par réaction en chaîne, sur tout l’organisme.

Cet article fait partie de la Revue Pantherapeutique numero 1 :
La Revue Panthérapeutique
#1
Edito

Thérapies énergétiques, thérapies par l’information : l’ère des NTIE

les NTIE — Nouvelles Thérapies Informationnelles et Energétiques — sont à l’individu humain ce que les NTIC — Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication — ont été à la société humaine : une révolution en profondeur et intégrale.
La recherche scientifique récente apporte de nombreux éléments sur la nature informationnelle de l’homme (relations d’informations primordiales entre le corps et l’esprit) et de nombreuses confirmations des médecines orientales millénaires basées sur le corps énergétique.

La société Panthérapeutique oeuvre pour l’acceptation de ces pratiques. Association à but non lucratif, sa mission est la Recherche et Application pour les Thérapies Energétiques, informationnelles et/ou naturelles.
Pour cela, la Société Panthérapeutique privilégie l’approche scientifique par l’étude et la recherche, ainsi que la surveillance qualité et le retour d’information des pratiquants et des patients. Notre volonté est que le nom "panthérapie" devienne une marque de reconnaissance de qualité des thérapies explorées.

Nous invitons les praticiens qui sont compatibles avec nos objectifs et notre mission à nous rejoindre : l’adhésion en tant que membre thérapeute implique l’acceptation d’un suivi de qualité et d’un travail de recherche et d’applications en réseau trans-disciplinaire, ainsi que du serment panthérapeutique qui est la base de notre recherche.
Chacun peut également adhérer à l’association afin de participer au mouvement de la société, se tenir informé des recherches et centres de soins, et soutenir nos actions.
Chacun peut surtout, tout simplement, rencontrer les thérapeutes et se faire une idée par soi-même. La Société Panthérapeutique ne fait aucun prosélytisme mais compte collecter et partager les recherches et expériences personnelles de chacun, dans une optique permanente d’amélioration de nos pratiques et approches du soin au XXIe siècle.

Un praticien, une pratique

Patricia Roussel : émotions et fleurs de Bach

Les émotions et protections construites dans la psyché du patient sont comme un oignon que les Fleurs de Bach permettent de "peler", couche par couche. A voir en ligne, la vidéo de présentation de la méthode Fleurs en Bach.

Invités

Yann Lipnick : zomes et géobiologie

par tradition, l’invité du mois n’est pas un thérapeute mais une personne qui a des choses à vous dire. On commence avec Yann Lipnick qui nous fait l’honneur de réaliser un Zome pour le centre panthérapeutique de Prades.

Articles scientifiques

Etudes scientifiques sur le Reiki

Stress, douleur, chirurgie, coeur, système immunitaire ; Soins infirmiers et bénéfices psychologiques ; Recherches humaines et animales ; Protocoles scientifiques et crédibilité.

Actualités

Ouverture du centre panthérapeutique de Prades

Le premier centre panthérapeutique trans-disciplinaire ouvre à Prades (France, Pyrénées-Orientales) avec 8 cabinets et quelques premières études et recherches.

Version PDF

Numéro 1




Outils de Recherche

Participer

A propos

Centres, Praticiens

Formations, Rencontres

Revue, études

SPIP | | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0